Le Conseil des ministres de la Justice de l’Union Européenne a formellement adopté le 7 octobre dernier la directive sur la protection des lanceurs d’alerte.

Le texte législatif va maintenant être formellement signé et publié au Journal officiel. Les États membres disposeront d’un délai de deux ans pour transposer les nouvelles règles dans leur droit national.